Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réflexion autour de la commune nouvelle Courrier de l'Ouest du 15 janvier 2015

Jean Chamaillé, président du Sivom d’Ingrandes-Le Fresne, s’exprime dans la perspective d’une union des deux communes : Ingrandes et Le Fresne-sur-Loire

Que pensez-vous de la création d’une commune nouvelle ?

Jean Chamaillé : « En tant que président du Sivom placé au cœur du « faire ensemble » institutionnel entre nos deux citées, je ne peux que me féliciter des développements récents et en cours au sein du Sivom, qui sont autant de points de rapprochement de nos deux communes. On pourrait s’en satisfaire et considérer que cette collaboration, dans son contenu et sa forme, est suffisante. Mais, ce serait oublier que cette union d’actions au sein du Sivom, même si elle fonctionne bien, est aussi très fragile dans un environnement institutionnel en pleine évolution, et que ce « fair e ensemble », construit depuis 1973, peut être rapidement « détricotée », notamment par la menace de plus en plus pressante sur les Syndicats intercommunaux, et par des transferts de compétences, choisis ou imposés, vers d’autres niveaux d’intercommunalités, dans différentes directions, de part et d’autre ».

La fusion des deux communes doit-elle se faire ?

« Les deux maires ont pris l’initiative en annonçant clairement leurs volontés d’avancer ensemble dans la réflexion vers la construction d’une commune nouvelle ? Ils ont décidé la création d’un groupe de travail chargé d’aborder les différentes phases de ce projet. Dès lors que nous déciderons de former qu’une seule communauté humaine et administrative, il nous appartiendra de les aborder sereinement, dans le seul souci de l’intérêt collectif de tous les citoyens de cette nouvelle co mmune ».

Vous perdrez votre poste ?

« Nous devons réussir ce rendez-vous. Nous devons saisir cette occasion de décider ensemble de notre destinée, avant que d’autres options ne nous soient imposées, à l’heure où les regroupements deviennent la règle pour être plus forts, ou simplement pour continuer à exister, dans un contexte économique contraint. Pour ma part, mon vœu le plus cher pour 2015, c’est de perdre mon poste de président du Sivom et de voir celui-ci dissout au profit de cette nouvelle commune, qu’elle s’appelle Ingrandes-Le Fresne, ou Le Fresne-Ingrandes, puisqu’il semble acquis et consensuel que, de toute façon, son nom se terminera par « sur-Loire », a souligné Jean Chamaillé ».

Tag(s) : #Commune Nouvelle