Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ajout du 12 Février : Les éléments présents dans le Compte rendu du Conseil Municipal d'Ingrandes de Janvier, sur ce sujet ne sont pas rassurants du tout !

M. le Maire confirme l'énormité de la dépense, même s'il compte sur des subventions, qui aujourd'hui ne sont absolument pas acquises ... et puis la subvention ne justifie pas la dépense (car ce projet d'espace Gare a peu ou pas d'utilité démontrée), elle ne fait que l'amortir !

M. le Maire a invité les élus du Fresne aux réunions ... ce qui est de l'information courtoise, mais ne constitue en aucun cas un projet commun et partagé, dans la décision comme dans le financement ... ce qui serait pourtant logique puisque MM. nos Maires se disent convaincus que la réunion de nos cités est d'une évidente nécessité.

Quant à l'idée qu'on peut arrêter ce projet, une fois lancé, c'est vrai, mais ce serait comme de repeindre la moitié d'une façade, même si ça ne sert à rien de le faire, ça fait paraître l'autre encore plus sale !

Le Léger Rien

Bien sûr, Ingrandes & Le Fresne ont besoin d'un projet Espace Gare & Halle SCNF !

A écouter la Mairie d'Ingrandes, ce sont deux projets bien distincts, l'un traitant de l'aménagement de l'Avenue de l’Étang, du chemin de Ponet et des terrains achetés à la SNCF, dit projet "espace Gare », l'autre relatif à l'ancien bâtiment de la halle SNCF.

Je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a un peu de cynisme d'encore parler de Gare à Ingrandes, quand il ne s'agit plus que d'un maigre abri à voyageurs, sur une aire d'enrobé plus ou moins défoncée, et qu'on a laissé disparaître notre superbe petite gare – quand tant de villes ont su préserver la leur (photo #1) !

Le Conseil Municipal du 22 Janvier aurait donc adopté - au niveau de l'Avant Projet, dit AVP – le projet « espace Gare ». Mais, comme au stade précédent du projet, seuls quelques rares privilégiés disposent du dossier (pas moi !).

J'observe toutefois, à partir de l'information disponible, que la suggestion que j'ai faite en réunion d'information le 6 octobre 2014, de ne pas faire se croiser tous les flux au droit de la rue C.Petit n'a pas pu être prise en compte, malgré les risques pour la sécurité (photo #2), pas plus que celle de privilégier la création des liaisons douces dans les secteurs déjà habités plutôt qu'à la future Jubarderie et surtout, que le projet ignore complètement la connexion avec le Fresne, qui rentre pourtant bien dans l'objectif de rapprochement présenté par M. le Maire … dommage ! La suggestion faite le même jour d'améliorer un peu l'accès côté Nord semble avoir été prise en compte.

On voit apparaître dans le projet AVP des voiries pour poids-lourds & semi-remorques (photos # 3 et 4), qui évidemment consomment beaucoup plus d'espace – en supprimant autant de places de stationnement - renchérissent le m² de circulation de façon très significative compte tenu des charges à supporter, et augmente encore le risque sécurité : pourquoi cette contrainte fondamentale n'a – t - elle pas été évoquée lors de la réunion d'octobre ; qui va bénéficier de cet investissement public ?

#2 - Mélange des circulations au futur carrefour C.Petit #3 Dessin initial #4 Dessin actuel, avec poids-lourds#2 - Mélange des circulations au futur carrefour C.Petit #3 Dessin initial #4 Dessin actuel, avec poids-lourds#2 - Mélange des circulations au futur carrefour C.Petit #3 Dessin initial #4 Dessin actuel, avec poids-lourds

#2 - Mélange des circulations au futur carrefour C.Petit #3 Dessin initial #4 Dessin actuel, avec poids-lourds

Au sujet du budget P.Pascal avait indiqué lors de la même réunion que le « projet lui paraissait surdimensionné, voire démesuré, et allait monopoliser les ressources de la Commune sur de nombreuses années ». M. le Maire s'était voulu rassurant en précisant que « le projet « voiries » coûterait de 1,1 à 1,3M€, le projet « bâtiment » 0,3 à 0,6M€, soient 1,6 à1,7 M€ ».

Les chiffres évoqués maintenant seraient d'environ (hors les coûts d'acquisition des terrains):

  • Projet « espace Gare » 1,5M€ TTC pour un projet à améliorer et annoncé de 1,1 à 1,4M€ en octobre.

  • Projet « halle SNCF » : 0,2 à 0,3M€ pour un projet « a minima » … dont environ 0,1M€ à charge de la Commune, subvention déduite, pour autant qu'elle soit maintenue dans le contexte actuel.

Soient environ 1,6M€ TTC :

  • hors honoraires d'études de projet, de conduite de chantier, de contrôles et divers autres frais, hors aléas, hors raccordements … 10%, 20% ou 30% en plus ?

  • Bien sûr il y aura lieu de prendre en compte la récupération de la TVA (FCTVA)

Je pense que tous frais réels confondus, mais l'histoire le dira, on terminera ce projet bien au dessus de l'annonce de 1,7M€ TTC optimiste, mais déjà énorme en soi !

Par ailleurs, est-il économiquement raisonnable de faire supporter par les seuls habitants d'Ingrandes un projet Gare qui concerne l'ensemble des communes limitrophes, et d'abord Le Fresne, mais sûrement significativement d'autres ; n'est-ce pas là un vrai sujet d'intercommunalité, qui devrait être construit avec tous les futurs bénéficiaires ?

Je n'arrive pas à bien comprendre qu'une Équipe Municipale veuille consacrer aujourd'hui – et pour de nombreuses années - les revenus de la Commune à un projet certes «annoncé en campagne électorale» mais très loin d'être vital pour les habitants, qui a une rentabilité très discutable (il sert à qui finalement ?), alors que M. le Maire nous rappelle régulièrement que nous sommes endettés, que nous avons un taux d'imposition plus fort que la moyenne, que les dotations de l’État et les aides des Régions vont baisser, et que, dans le même temps, chacun voit qu'Ingrandes a besoin d'un coup de pouce en termes de fonctionnement … et surtout que nous ne connaissons pas les « gros dossiers » à venir !

Bien sûr Ingrandes & Le Fresne ont besoin d'un projet espace Gare & Halle SCNF : mais un projet utile et économiquement raisonnable, un projet réellement construit avec tous les habitants et tous les utilisateurs, et pas seulement au travers de rares présentations synthétiques !

Il est encore temps de transformer cette « Vision » de projet, comme le dit M. le Maire, en projet fédérateur et économique, utile aux communautés et à nos cités, dont chacun pourra être fier, quand il sera achevé.

Dieu merci, le phasage serait de commencer par le seul vrai besoin attesté – le parking pour les voyageurs de la SNCF, même s'il semble déjà surdimensionné – ça serait là un moindre mal !

Le Léger Rien

Tag(s) : #Espace Gare & Halle SNCF

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :