Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A nos amis du Fresne, par Régis de Benelet
Ci-après, la lettre de Régis de Benelet, en réaction à la pétition "le Fresne 44".
Belle lecture
Le Léger Rien

Régis de Belenet

Le Cassoir, le 2 juin 2015

Objet: Pétition sur le choix de l'appartenance départementale

Chers amis fresnois auteurs de la pétition « Le Fresne 44 »

Vous avez bien voulu nous demander, à mon épouse et à moi, de signer la pétition que vous vous proposez d'adresser à M. Le Préfet de Loire-Atlantique et à Mme la Sous-Préfète d'Ancenis, dans laquelle vois dénoncez la manière de procéder à une éventuelle fusion des communes du Fresne et d'Ingrandes. Vous estimez que cette procédure contraindra le Fresne à changer de Département, ce qui ne vous convient pas . Vous avez par ailleurs, engagé une campagne d'affichage sur le thème «nous voulons rester en 44».

On ne peut, naturellement, que partager la préoccupation qui est la vôtre, de voir les populations des deux communes associées le plus possible au processus de décision et pourquoi pas, consultées par voie référendaire si le calendrier le permet.

Pour le reste, nous pensons, mon épouse et moi, qu'il est essentiel de distinguer le principe et les modalités.

La question de principe est simple: Sommes-nous favorables ou non à une fusion? Cela ne ressort pas clairement de votre prise de position.

Quant aux modalités de mise en œuvre à retenir, toutes n'ont pas, nous semble-t-il, la même importance :

  • la participation du Fresne -et par conséquent de la nouvelle commune- à la COMPA est une question importante et doit être assurée.
  • celle de l'évolution des impôts locaux aussi (et davantage de précisions doivent être données par les élus sur ce point).
  • Le choix du Département de rattachement, en revanche, ne revêt pas le même caractère à partir du moment où l'adhésion à la COMPA resterait la règle, même en cas d'appartenance de la nouvelle commune à un Département autre que le 44. La cohérence en souffrirait bien sûr, mais c'est déjà en partie le cas (paroisse, poste) et l'échelon départemental n'a peut-être pas un grand avenir.

Pour ces différentes raisons nous ne sommes pas en mesure de soutenir votre pétition. Nous considérons qu'un dialogue avec les élus sur les différents points que vous soulevez constituerait une manière de faire beaucoup plus appropriée.

Bien cordialement à vous

Régis de Belenet

Copie :

M.Vallée, maire du Fresne-sur-Loire

M. Chamaillé, président du SIVOM

Tag(s) : #Commune Nouvelle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :