Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commune nouvelle : les Fresnois s'invitent au conseil municipal dans Ouest France du 5 Juin
Encore un papier que je n'avais pas transmis.
Il me semble important maintenant que les Élus diffusent la Charte par écrit, un coup d’œil sur un écran en Conseil Municipal est largement insuffisant !
Bonne lecture, en attendant l'article officiel sur la réunion de nos deux Communes !
Le Léger Rien
--------------------------------

Mardi soir, fait rarissime, la salle de la mairie a fait le plein, une vingtaine de Fresnois s'étant invités à la réunion de conseil municipal. En effet, à l'ordre du jour le point sur la commune nouvelle Ingrandes-Le Fresne. À tour de rôle, les conseillers ont lu la charte et Michel Vallée, le maire, les questions qui seront abordées avec les préfets de La Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. « Je ne veux pas vraiment aller dans la communauté des communes Loire-Layon, a rappelé le maire qui fait remarquer : Cette charte pourra être amendée avec nos propositions à la préfecture et, plus tard, la commune nouvelle pourrait rejoindre le canton de Varades. » Un conseiller préconise d'inscrire cette phrase dans la charte.

Michel Vallée a donné la parole aux concitoyens présents. « Cette décision ne doit pas être prise à la légère et nous demandons un rapprochement avec les communes du canton de Varades qui paraît plus évident qu'Ingrandes. Est-ce qu'Ingrandes se trouve en position de force pour englober Le Fresne ? Nous vous demandons de renoncer à cette fusion ! », a réaffirmé Patrick Hardy, responsable industriel. Ensuite, Benoit Leroux, représentant du collectif habitant, a poursuivi : « On veut avoir un comparatif avec Varades. À ce jour, notre pétition pour le rattachement au 44 a récolté 250 signatures sur plus de 700 possibles. Nous souhaitons la méthode la plus équitable et notre collectif spontané a refusé une décision partiale. Étudions toutes les hypothèses possibles ! »

Un habitant s'insurge d'avoir reçu un tract dans sa boîte aux lettres sans avoir été consulté, considérant celui-ci comme une lettre anonyme. Ses défenseurs soutiennent un empressement pour attirer l'attention. Un conseiller est ravi que 250 personnes aient réagi comme lui et soient revenues sur ce vote ainsi que le manque de consultation de la population. Et pourquoi pas une dérogation, Le Fresne-sur-Loire en Maine-et-Loire, tout en étant à la communauté de communes du pays d'Ancenis ?

Tag(s) : #Commune Nouvelle

Partager cet article

Repost 0