Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fusion ou non du Fresne et d’Ingrandes ou les réflexions d’un électeur lambda
Ci après, "les réflexions d'un électeur lambda", comme il dit !
Pour le nom, je préfèrerais ILF, parce que ça ressemble à elfe, et c'est magique, non ?
En tout cas merci LoMaBo et bonne lecture à vous.
Le Léger Rien

Nous vivons une crise financière qui impacte lourdement les champs économiques et sociaux. Face à
cette crise la tendance naturelle des hommes est de se recroqueviller sur eux-mêmes, les
communautés humaines se rétractent, les pensées et les egos se resserrent alors que les
corporatismes, les communautarismes, les nationalismes voire les régionalismes prolifèrent sur le
terreau de cette peur liée à l’ignorance.
Les temps « passé » empèsent le présent et compromettent l’avenir. S’il ne faut pas du passé faire
table rase, il faut surtout, faire du passé bon usage.
Qu’une idée nouvelle naisse et une profusion de prophéties se déverse, qu’une idée de fusion
apparaisse qu’un vent contraire se lève, les esprits s’échauffent et les passions plus ou moins
rationnelles apparaissent.
Notre vision ne doit ni se tourner vers l’Est pour les uns ou vers l’Ouest pour les autres, elle ne peut se
limiter à une histoire de clochers ou de sociologie, notre vision doit être cardinale.
Une fusion pose d’indéniables questions auxquelles il faut répondre.
Nous savons :
- qu’une meilleure adéquation entre nos institutions territoriales et les nécessités d’un optimum
dimensionnel est nécessaire pour dynamiser notre développement local.
- que l’union est là, réelle et que la séparation de l’ancien empire n’est même plus de mise, la pierre
angulaire a été enlevée et il nous faut régler nos comptes avec cette frontière qui hante encore les
esprits. Seule sa mémoire doit être entretenue et nous savons la faire vivre.
- qu’Ingrandes et Le Fresne ont la même base historique, un bassin de vie identique et une indéniable
destinée commune.
- que nos organes vitaux sont communs : transport, commerces, artisanat, industrie, vies associatives
sportives, culturelles ou générationnelles. Seuls les organes régaliens sont différenciés, c’est normal,
l’Etat attend la réponse des communes pour se mettre au diapason :
- l’éducation primaire et l’enseignement secondaire sont différenciés, les écoles primaires
sont du ressort des communes et le collège des départements.
- Par contre, les TAP gestion communale sont communs aux deux communes
- les Services de secours SDIS sont départementalisés.
- les mairies…
C’est à ce jour le SIVOM qui sert en quelque sorte de trait d’union.
Aussi convient il de mettre tout simplement nos structures administratives en phase avec cette réalité.
Qu’est ce qui bloque ?
La propension à regarder le passé, ce passé qui nous empêche d’avancer ensemble,
Le futur fait peur, ce futur qu’on ne connaît pas et/ou qu’on ne veut pas connaître ou pas dessiner,
Si la fusion Ingrandes-Le Fresne est appréhendée mais pas en soi véritablement bannie, c’est surtout
l’identité de l’échelon supérieur qui interpelle, cette angoisse est légitime quand on voit le millefeuille
territorial qui s’épaissit depuis des décennies. Le « on ne sait plus… qui fait quoi.. » domine…
Les questions qui taraudent les esprits sont en fait très claires :
«COMPA» ou «LOIRE-LAYON» ? , (Il faut rappeler que cette appartenance n’induit pas forcément le choix 44 ou 49).
Maine et Loire ou Loire-Atlantique, 44 ou 49 ? Convenons que le choix du département n’est même
plus de mise sauf pour quelques bonapartistes car nous savons tous qu’à terme les départements
disparaîtront.
Pour y répondre :
Où habitons-nous ?
- Au centre du corridor Est-Ouest d’Angers-Nantes, les deux métropoles de la Loire
armoricaine. Un corridor composé des grandes voies de communication (Autoroute, route,
voie ferrée, fleuve)
- Au Nord Loire adossé aux bocages du Nord et regardant vers le Sud avec un pont.
Avec qui ?
Ingrandes est intégré à la Comcom Loire-Layon, le Fresne à la COMPA (Pays d’Ancenis)
- la Communauté de Communes Loire-Layon est constituée d’un assemblage imparfait
reposant davantage sur le Layon que sur la Loire. Son devenir en l’état est incertain.
- La COMPA est une entité établie disposant d’une assise solide et d’une structure
opérationnelle qui forme le pivot de ce corridor.
Qu’est-ce-que la fusion induit :
1. Pour les impôts : un rééquilibrage se fera mais son impact sera plus que compensé par la
dotation de l’État qui aidera prioritairement les communes nouvelles.
2. Pour l’économie : Les bassins d’emploi ne sont plus ce qu’ils étaient il y a une décennie, ils se
sont, comme les zones de chalandise, amplement agrandis, une fusion des deux communes
ne peut qu’élargir l’horizon des commerçants et artisans, notamment si un plan d’urbanisme
cohérent est rapidement établi pour créer un espace central commun.
3. Pour les écoles primaires, rien ne peut être engagé sans une réflexion sur le futur plan
d’urbanisme et l’évolution démographique sous-jacente.
4. Pour l’urbanisme : une plus grande cohérence cadastrale avec l’opportunité de combler les
dents creuses centrales plutôt que de décaler les constructions en périphérie.
Conclusions :
Parce que l’histoire est là indéniable, inéluctable, parce qu’il faut réunir ce qui est épars
Parce qu’Ingrandes et le Fresne formeront dès demain une entité connue et reconnue,
Parce que les additions sont toujours préférables aux divisions,
Parce que l’effet levier des dynamismes permettra un élan économique et social,
Parce que la responsabilité d’une non fusion impliquera celle d’une scission,
Parce que nous avons une responsabilité face à l’histoire et face aux générations futures,
Oui, il manque une véritable réflexion prospective sur notre territoire, cette réflexion ne pourra
qu’être citoyenne car si les dimensions territoriales changent il faut que les modalités démocratiques
suivent, les techniques de communication évoluent rapidement, beaucoup plus rapidement que les
esprits. Alors dès la création de cette nouvelle UNITÉ, le Conseil Municipal devra lancer une vaste
consultation pour que nous dessinions ENSEMBLE ce nouveau territoire.

Louis-Marie BOSSEAU
1ter rue Bourgeoise
49123 - IF sur Loire
3 Juin 2015

Proposition en forme de clin d’œil avec un petit argumentaire pour changer de nom ?
Il faut dépasser mais pas effacer les notions d’Ingrandes et du Fresne,
Parce que notre génération continuera à distinguer l’origine géographique de ses habitants,
Parce que dans un assemblage, à terme seul le premier nom est souvent retenu,
Parce qu’un nouveau nom simple mais fort est dynamique en terme de communication,
IF sur Loire, les 1eres lettres écrites en majuscule des deux communes avec un arbre comme symbole.
Un nom, simple, libre de droit, absent du répertoire des villes.
Un nom qui est en anglais une conjonction « si ».
Alors pourquoi ne pas planter sur une ancienne pierre un IF commun, porteur des valeurs de Liberté, d’Égalité, de Fraternité

Tag(s) : #Commune Nouvelle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :