Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le chantier de sécurisation des Quais avance !

Ci-joint un petit reportage photos de la réunion avec les habitants et du chantier de sécurisation des Quais, côté anjou d'ILF / Loire.

Le "bouche à oreilles" a fonctionné, en complément de l'invitation écrite de la Mairie à certains riverains, ça a permis d'associer un maximum de personnes à la présentation du projet, qui concerne bien sûr les riverains et utilisateurs mais aussi tous les habitants d'ILF sur Loire.

La réunion a été bien menée et sympathique, merci aux deux Élus qui l'ont animée.

Elle s'est clôturée par un verre de l'amitié, offert par des riverains, merci aussi à eux !

Il y a eu des réactions sur le style des bancs (trop "moderne" pour certains) et les risques de gêne et dommage présentés par les bornes de pierre pour les bateaux à l'accostage.

Il a aussi été fait mention que c'est l'intégralité de la promenade en bord de Loire d'Ingrandes - Le Fresne qu'il faut étudier et chercher à améliorer, jusqu'au Camping du Fresne, et pas seulement ce morceau de quai.

Des demandes relatives à l'éclairage et d'amélioration de la partie basse de la cale côté aval, aujourd'hui à l'état brut, et donc souvent boueuse et très glissante, comme l'escalier qui y débouche, ont été adressées à la Mairie via une lettre collective.

Les photos du chantier montrent la mise en place des bornes, et le repérage des bancs de pierre (en ruban blanc-rouge) pour vérifier avec les pompiers et les remorque bateau qu'ils peuvent intervenir facilement. Je ne sais pas ce qui a été décidé, mais lorsque j'ai pris les photos, le Responsable du chantier ne semblait pas convaincu que ça passe facilement.

Il a aussi été dit, lors du dernier Conseil Municipal, que les bordures seraient positionnées contre les pierres de rebord du Quai, et non pas à environ 40cm comme cela avait été prévu.

Je vous remets en annexe le dernier CR du Conseil Municipal sur le sujet (Annexe 1), ainsi que celui de la CCLL pour le financement (Annexe 2) et la délibération de 2013 (Annexe 3).

A bientôt pour en profiter au soleil !

Le Léger Rien

Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
Le chantier de sécurisation des Quais avance !
ANNEXE 1

ANNEXE 1

ANNEXE 2

PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DE COMMUNES LOIRE- LAYON Séance du Jeudi 13 Février 2014

Tourisme : Sécurisation des quais d’Ingrandes sur Loire (17820 € TTC)

ANNEXE 3

Compte-rendu du Conseil municipal du 20 juin 2013

4- Quais de la Loire – Compte rendu de la réunion avec VNF – Orientations

Monsieur le Maire informe les membres de l’Assemblée de la réunion du 18 juin 2013 avec des agents de VNF afin de faire un point sur les possibilités d’aménagement des cales et quais de la Loire.

Etaient présents trois représentants de VNF et Messieurs MILLON, DAVY et CHICOT.

Lors de cette réunion, VNF a précisé que les cales sont des ouvrages de navigation et qu’elles n’ont pas vocation à supporter des gardes corps, et c’est ce choix qui avait été confirmé lors des travaux de réhabilitation. Cependant, la commune bénéficie d’une superposition d’affectation à durée illimitée dans le temps qui lui permet de disposer des cales et quais, à charge pour elle de mettre éventuellement en place des dispositifs de sécurité appropriés, tenant compte de la remarque initiale sur leur vocation de navigation. La circulation sur les quais peut être restreinte aux descentes des bateaux et le stationnement, en dehors de ce cas de figure, devrait être proscrit.

La commune peut décider de la mise en place d’aménagements et doit alors les proposer à VNF, qui doit les accepter (superposition d’affectation). Le coût de ces aménagements serait à la charge de la collectivité. VNF précise que les aménagements devraient être démontables.

Seraient à prendre en compte les impératifs d’intervention des pompiers ainsi que l’impact que pourrait avoir la terrasse de la crêperie sur le projet.

Après avoir fait le point sur les thèmes abordés lors de cette rencontre, Monsieur le Maire propose aux élus de réfléchir à l’aménagement ou non de ces quais et cales afin d’aboutir à une position de principe sur ce sujet, sachant qu’après échange avec la communauté de communes, celle-ci lui a confirmé que l’aménagement de ces quais serait de sa compétence (cadre à préciser).

Monsieur le Maire présente alors un projet, à titre d’exemple, basé sur :

- La mise en place de bancs, bacs à fleurs sur la partie haute et plane ;

- La disposition de plots, écartés d’1.20 mètres pour les deux côtés, plots partiellement ou totalement amovibles.

Ce projet prendrait en outre les contraintes d’accessibilité pour les pompiers.

Ensuite, un tour de table a permis de recenser des avis :

- Le rappel que les cales sont des ouvrages d’accès aux bateaux, et pas aux automobiles, ainsi que des positions initiales de VNF (ouvrage de navigation, sans garde-corps) ;

- Nécessité de veiller à la préservation du site ;

- Dans le contexte de garages existants, l’accessibilité aux véhicules des propriétaires peut être tolérée pour un stationnement en garage, et pas sur les quais : pollution…;

- Interdire l’accès à partir d’une certaine cote de la Loire ;

- Difficultés potentielles liées au démontage des plots (rouille…), anticipation des crues,… afin d’éviter les risques pour les bateaux ;

- Volonté d’associer VNF, pompiers, partenaires et riverains à un tel projet.

Après débat, Monsieur le Maire propose aux membres de l’Assemblée de voter à bulletin secret afin de se prononcer sur la mise en place d’un projet de protection des cales et quais de la commune, qui sera soumis, une fois défini, à autorisations.

Le Conseil Municipal décide de voter à bulletin secret sur ce point.

Le résultat de ce vote est le suivant : 12 votes pour - un vote contre - une abstention.

Ainsi, après en avoir délibéré, et à la majorité absolue, le Conseil Municipal décide :

- De l’étude d’un projet de protection de la cale de l’Eglise, et de la partie plane de la cale de la Verrerie, qui sera soumis, une fois défini, à autorisations ;

- De mandater et autoriser Monsieur le Maire à signer tout document nécessaire à l’exécution de la présente décision.

Tag(s) : #Quais de Loire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :