Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Chamaillé candidat pour la Commune Nouvelle d'Ilf sur Loire, dans Ouest France du 31 décembre 2015

L'adjoint au maire du Fresne et président du syndicat intercommunal à vocations multiples brigue le mandat de maire d'Ingrandes-Le-Fresne-sur-Loire.

Les conseillers des deux communes du Fresne et d'Ingrandes, soit trente-et-un élus, vont se réunir lundi 4 janvier pour le conseil de la commune nouvelle Ingrandes-Le-Fresne-sur-Loire, qui aura pour première mission d'élire le maire et les adjoints. À ce jour, deux personnes seulement ont fait acte de candidature pour le mandat de maire : Jean Chamaillé, adjoint au maire du Fresne et président du syndicat intercommunal à vocations multiples (Sivom), et Thierry Millon, maire d'Ingrandes.

Jean Chamaillé s'est inscrit, lors des élections municipales de 2014 à Fresne, sur la liste conduite par Michel Vallée. Celui-ci étant élu maire, Jean Chamaillé est devenu son adjoint, en charge des finances, du budget et de l'urbanisme.

« Un fonctionnement collaboratif »

« À la demande du maire, j'ai proposé ma candidature à la présidence du Sivom, dont j'assure depuis la responsabilité, dans un contexte où les dossiers complexes n'ont pas manqué, souligne l'élu. Il y a eu l'intégration de la communauté de communes du Pays d'Ancenis (Compa) au sein du Sivom pour les questions d'assainissement, la mise en place des temps d'activités périscolaires pour les trois écoles, l'intégration des activités du centre de loisirs et périscolaire de Saint-Exupéry... »

En parallèle de ces investissements locaux, Jean Chamaillé dit avoir beaucoup travaillé à la création de la commune nouvelle, « copilotant avec les deux maires les travaux et commissions mis en place pour l'élaboration du projet ».

Depuis la rentrée de septembre, l'adjoint au maire du Fresne estime, « comme d'autres élus, que les deux conseils municipaux ont un fonctionnement trop directif, laissant trop peu de place au débat et qui ne nous semble pas servir l'intérêt général. Face à cet état de fait, j'ai décidé de proposer une alternative démocratique, en présentant ma candidature au mandat de maire aux élections du 4 janvier ».

Le président du Sivom affirme que, s'il est élu, il proposera au conseil municipal « un fonctionnement moderne, non pyramidal mais collaboratif. Le conseil ne sera pas le lieu de la simple validation des décisions, mais avant tout celui de la réflexion, du débat, de la construction des décisions, à partir du travail collectif de commissions, elles-mêmes ouvertes à la société civile. » Jean Chamaillé considère en effet que c'est la meilleure garantie pour servir l'intérêt général, en bénéficiant des avis et suggestions des citoyens ou de leurs représentants directs.

« En tant que président du Sivom, j'ai eu le plaisir de fédérer les élus d'Ingrandes et du Fresne autour des dossiers difficiles que nous avons eu à traiter. C'est ce même esprit de rassemblement qui m'anime aujourd'hui pour conduire la nouvelle équipe municipale, poursuit l'élu. Enfin le Sivom était un lieu par excellence de la collaboration entre les deux communes et on peut considérer que s'il va disparaître le 31 décembre, c'est pour mieux renaître, en quelque sorte, à travers la commune nouvelle, qui constitue le point ultime de cette collaboration. »

Tag(s) : #Commune Nouvelle

Partager cet article

Repost 0