Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...

Paris Match 3497 de mai-juin 2016.

L'article de Caro Fontaine & Bruno Jeudi

Si les journalistes n'ont pas compris qu'il manquait, dans leur article, un acteur majeur de la réunion de nos deux cités (Jean Chamaillé), ils ont toutefois compris le sens de l'histoire locale ... le Fresne se trouve plus ou moins aligné sur les pratiques mises en place par l'équipe municipale d'Ingrandes, avec augmentation des impôts et des tarifs publics ... et même des indemnités de certains élus. C'est pas beau la démocratie locale !

Je lis dans cet article (in extenso ci-après) que Ludo met les "bobos" à Ingrandes et les prolos" au Fresne. L'expression est rigolote, mais pas très juste ; à Ingrandes, en simplifiant, je pense que nous avons trois groupes d'habitants : les familles actives, avec ou sans enfant, qui habitent plutôt les maisons modernes du nord de la voie ferrée, les retraités installés dans leurs habitations d'origine, et les jeunes, moins jeunes & seniors, qui habitent les centres bourg et sont plutôt d'origine citadines - ceux qu'on surnomme les "bobos", les "parisiens" et sûrement d'autres termes encore plus valorisant ; et pourtant, ces derniers essayent d'apporter un certain renouveau à notre cité qui dispose d'un superbe patrimoine, et d'un grand potentiel à épanouir. Je ne connais pas assez le Fresne, mais j'imagine qu'il doit y exister les mêmes groupes, ni moins bobos, ni plus prolos !

J'y lis aussi que les gens d'Ingrandes bougonnent "parce-que les gens du Fresne profitent de leurs infrastructures". Je ne le crois pas, puisqu'ils sont tous bien conscients que c'est seulement l'addition de nos deux bourgs qui a permis d'avoir et de conserver ces équipements (ce que confirme M. le maire quand il parle de la poste) ...

... je ne crois pas non plus qu'il faille assimiler les "contre" à des bretons obtus et récalcitrants, mais plutôt des personnes fières de leur culture (j'en fais partie !) et soucieuses de ce que les aléas administratifs ne piétinent pas trop l'histoire ...

... donc je pense que tout cela relève plutôt de réactions d'une population un peu agacée par l'existence d'un vieux sujet "serpent-de-mer", donnant l'impression d'être finalement tranché presque "à la va-vite" ... dossier enfin rendu délicat peut-être plus par l'amour-propre de certains élus que par de réels différents entre les habitants des deux bourgs ...

Et pour clôturer le tout, la communication sur le projet a été beaucoup trop tardive, donnant l'impression que tout était bouclé sans aucune concertation (ce qui n'était pas faux !), et la pédagogie elle, inexistante ! ... contrairement à ce qu'on cru entendre nos journalistes.

Quand M. le maire affirme "que nous avions déjà presque tous nos projets en commun", je ne vois pas bien de quoi il parle, mais sûrement pas des investissements pas très "coordonnés" dans les écoles, dans les campings, le lancement de deux lotissements concurrents, l'extension d'un cimetière sans tenir compte des capacités de l'autre, la volonté - de certains élus, mais pas de M. le maire, semble-t-il - de déplacer le marché à tout prix en l'éloignant de fait du bourg du Fresne, le projet "espace gare" - aussi localisé à l'opposé du Fresne - et qui mobilise la majeure partie de nos capacités d'investissement pour un bénéfice toujours à déterminer , etc ...

Quand aux Comités des fêtes, ce sont des associations qui ne dépendent pas plus des mairies que les autres associations, et leur présidence relève des choix de leurs membres, pas des communes. Et en ce qui concerne le rapprochement, Jacques aurait pu dire "qu'on y travaille" ... mais comme ça a pris 46 ans à nos élus à finaliser l'union des communes, on se donne aussi un petit délai !

Et comme disent nos journalistes pour finir ... "mariage il y a eu, pour l'amour on attendra" c'est pas très gai pour lancer une commune nouvelle, mais bon, on reste optimiste !

JP LAINE

Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Vu dans Paris Match, le journal des stars ! ... le couple "engagé" de la semaine n'était pas celui qu'on croyait ...
Tag(s) : #Democratie locale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :