Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Indemnités des zélus d'Ingrandes - le Fresne sur Loire, suite #3

Curieuse la réponse de M. le maire, intitulée "nous avons suivi à la lettre les instructions" alors qu'il a été alerté dès le début sur les divergences d'interprétations existant entre la préfecture d'un côté, et le ministère de l’intérieur et l'AMF de l'autre, et surtout de l'impact différent des deux approches sur le volume des indemnités !

M. le maire s'affirme d'habitude comme le décideur éclairé de tout ce qui concerne notre commune nouvelle, assuré d'un appui massif de sa très fidèle majorité.

Et là, on a l'impression que la responsabilité de la décision devrait être imputée à la préfecture ! Comme d'ailleurs on l'a entendu en conseil municipal, M. le maire affirmant que " si la préfecture changeait d'avis il changerait lui aussi ".

En outre, c'est un peu facile de se retrancher derrière la Préfecture. Qu'elle ait raison ou non sur le montant qu'elle a indiqué, elle ne fait que dire "le maximum possible" et n'oblige en aucun cas les élus à se l'octroyer. La décision du montant choisi (dans la limite de ce maximum) revient aux élus seuls, et relève de leur seule responsabilité.

A minima, n'aurait-il pas été plus "éthique" - compte tenu du doute - d'adopter l'enveloppe la moins coûteuse pour la commune, quitte à la réévaluer éventuellement dès la levée du doute ?

Par ailleurs on ne voit pas bien pourquoi M. le maire reprend le sujet du nombre d'adjoints, puisqu'il n'a rien à voir avec le recours au tribunal administratif.

Si le texte de la charte a bien été respecté (Chapitre C, § 1.1) " La somme des indemnités maire, maire délégué et adjoints sera au maximum égale à la somme des indemnités actuelles", par contre l'argument selon lequel les indemnités sont systématiquement inférieures au maximum possible, bien qu'il soit juste dans l'absolu, relève plutôt du symbole. Les minorations retenues sont en effet pour la plupart peu significatives (environ 15% pour les adjoints, environ 9% pour M. le maire) , sauf pour M. le maire délégué qui abandonne près de 50% de son indemnité maximale. Ce geste est tout à son honneur.

Enfin, l'appel final "au soutien de tous" serait audible s'il s'accompagnait de "l'écoute et du respect des points de vue de tous" ... ce qui n'est malheureusement pas le cas pour l'instant.

Ne désespérons pas, pourtant.

Belle soirée.

JP LAINE

Récents articles sur le sujet :

http://coeurdebourgs.over-blog.com/2016/07/a-ingrandes-le-fresne-les-impots-augmentent-les-indemnites-des-elus-aussi.html

http://coeurdebourgs.over-blog.com/2016/02/commentaires-sur-le-conseil-municipal-d-ingrandes-le-fresne-sur-loire-du-23-fevrier-2016.html

Courrier de l'Ouest du 4 juillet 2016, M. le maire s'est écharpé !

Courrier de l'Ouest du 4 juillet 2016, M. le maire s'est écharpé !

Tag(s) : #Democratie locale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :