Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La salle était comble !

Cette année, c'étaient les vœux du maire, enfin des maires tous seuls, car à part notre chère adjointe à l'enfance, à la jeunesse et au scolaire (vive la « parité »), qui est intervenue à l'occasion de la présentation de notre bien sympathique conseil des enfants, on n'a vu aucun autre membre du conseil à la tribune. Comme pour rappeler à toute l'assistance « qui décide ici » !

On aurait préféré les « vœux des élus », ou les « vœux du conseil municipal », ça aurait été un peu plus rassembleur !

 

Bon, il y a eu pas mal de points positifs quand même, au delà du fait que le discours de M. le maire n'était pas trop long.

D'abord la présentation du conseil des enfants, qui est une très bonne idée, mais qui ne résout pas notre problème de démocratie locale. Ce sont les jeunes électeurs qui manquaient dans la salle, nous avions presque tous la tempe grisonnante ! Côté tribune, heureusement que notre Carla Ilfienne était là, avec son sourire, pour faire baisser l'âge moyen.

 

Bonnes nouvelles. M. le maire a évoqué le projet de la Riottière, projet de sécurisation bien nécessaire ; il a confirmé qu'il y aurait « réunion publique », mais malheureusement pas de « consultation » des habitants concernés ni de renforcement du budget à un niveau adéquat. Il a confirmé qu'il existait aussi un réel projet du Département de sécurisation des piétons sur le Pont d'Ingrandes, que nous devrions voir au printemps. Il a cité aussi l'amélioration de la salle des loisirs (enfin !), le transfert de la bibliothèque (mauvaise idée), la création d'une halte MAM (l'ancienne Halle aurait été un bel endroit pour l'accueillir …), le lancement du 1.er lot du lotissement du Hameau des Vignes - celui de la Jubarderie serait presque plein - et la révision du PLU dans le cadre du SCOT de la COMPA.

Globalement, M. le maire a bien montré qu'il était dans l'action, ce qui est bien et que personne ne lui conteste. Il n'a pas manqué de souligner le travail (qu'il a) accompli, travail qui est réel, même si une meilleure répartition de la charge au sein du conseil redonnerait évidemment du temps et de l'énergie pour enrichir les dossiers et communiquer ! Car ce qui manque le plus à Ingrandes – le Fresne, on le sait bien, ce n'est pas l'action, c'est une vraie réflexion et une vraie participation.

 

Dommage que M. le maire n'ait pas résisté à une pulsion agressive à la 31.ème minute de son intervention, évidemment impunément, en se démarquant de l'ambiance générale plutôt bon-enfant ! il s'est plaint que son action aurait été l'objet « de communications mensongères de tous types » (sic) … ha la la, quand est-ce que M. le maire comprendra qu'émettre un avis différent du sien n'est pas un mensonge, même si çà constitue un acte de lèse majesté aux yeux de son fan-club … par contre, à y bien réfléchir, je me demande si le terme ne finirait pas à s’avérer approprié à certaines présentations budgétaires.

 

Tiens au fait, puisqu'on en parle, M. la maire a redit qu'il ne toucherait pas au niveau d’impôt sur le mandat (ce qui n'empêchera pas nos impôts de continuer d'augmenter !) , sauf pour harmoniser vers le haut sur 12 ans l'impôt sur le bâti du Fresne avec selon lui une « incidence raisonnable » pour les fresnois (amen!).

Dans le même temps il a annoncé que les 1,8 millions du budget d'investissement 2016 avaient bénéficié de « 1,3 millions d'apports des anciens exercices » pour un endettement résiduel de 1,4 millions d'euros.

Si c'était exact, ça voudrait dire deux choses : plutôt que de dépenser près d'un million d'euros dans des projets Gare et terrains SNCF très largement surdimensionnés, on aurait pu se libérer d'une grande partie de notre dette, si elle est vraiment si handicapante qu'il le dit ! Plus grave encore pour moi, ça veut dire aussi que cette « grosse cagnotte » aurait été accumulée sur le dos des ingrando-fresnois frappés comme tout le monde par la crise de 2008, via des impôts locaux non strictement nécessaires puisque « mis de côté » d'année en année ...

 

J'ai bien aimé aussi l'humour de M. le maire délégué, en offrant la casquette « officielle » de la COMPA à un M. le maire d'Ilf sur Loire « ravi » de se prêter au jeu et de réchauffer l'ambiance. Au delà de la blague, j'ai trouvé qu'il a fait une présentation concrète et chaleureuse de l'équipe technique et de ses missions. Il a aussi parlé du ZéroPhyto (herbicides interdits en ville au 1.er janvier 2017), de façon vraiment sincère, je pense qu'il sera un bon défenseur de notre santé sur ce point.

 

J'ai trouvé que le discours de notre député était assez intéressant, mais peut-être trop centré sur son action personnelle et déconnecté de nos sujets concrets d'Ingrandes – le Fresne ; par ailleurs, son accusation contre ceux qui doutent de l'efficacité des politiques m'a semblé très injuste : ce n'est pas les élus qui sont en cause, mais le fait que notre système de « représentation » permet de les élire « démocratiquement » mais s'avère incapable ensuite de les amener – s'ils ne le souhaitent pas – à se comporter démocratiquement (on en sait quelque chose à Ilf sur Loire).

 

J'ai bien apprécié les remerciements de M. les maires (au nom de leur conseil municipal ?) à quelques personnes pour leur contribution à la vie locale. Certains sourires sont restés crispés, mais bon, le geste était là, même si la parole officielle reste souvent bien « distante ».

 

Enfin, les galettes et les brioches, et le petit coup pour faire « passer » le tout, offerts par la mairie et financés par nos impôts, étaient bienvenus pour clore ce rendez-vous de début d'année.

Merci donc à tout le monde, merci aux citoyens et merci aux élus pour ces vœux 2017, meilleurs que ceux de 2016, ce qui laisse optimiste pour 2018 ...

Allez, belle journée.

JoP

Tag(s) : #Commune Nouvelle, #Democratie locale, #Festivité & évènements