Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, la cérémonie de mise à l'eau du gabarot de l'association des Chalandoux du cinquième vent marquait la fin d'un travail long de sept ans.

Reportage

Samedi, midi sonne à l'église Saint-Maurille. Pas un bruit sur les quais de Chalonnes. Plusieurs centaines de badauds retiennent leur souffle, le nez au vent et les yeux égarés dans les airs. C'est la première phase de la mise à l'eau du gabarot, ce bateau géant de 18 m.

Il est né de la volonté d'une poignée de passionnés de l'association des Chalandoux du 5e vent et de plusieurs partenaires qui les ont soutenus pendant sept ans, trois de préparation, quatre de réalisation.

Le bateau est d'abord gruté hors du chantier et posé avec douceur et précision à mi-cale, sous les quais, le temps de rêver à un bateau qui volerait. Sept minutes seulement pendant lesquelles on suit la trajectoire avec émotion, quelques-uns pleurent, puis les applaudissements fusent.

17 h, la foule a grossi, ils sont maintenant plus d'un millier à avoir patienté en musique sur les quais pour la seconde manoeuvre. Le camion-grue s'est déplacé sur la cale, ses élingues enlacent une nouvelle fois le gabarot pour le déposer avec une infinie justesse sur le fleuve, comme un nouveau-né dans son lit. Dans le même silence, le même respect.

Et puis, la joie éclate parmi les spectateurs, la batellerie donne des coups de corne, les ovations reprennent de plus belle. Viennent les cérémonies d'usage : la marraine du bateau est désignée, elle s'appelle Agnès Martin Auclerc, elle fracasse la bouteille sur l'étrave, place sur la proue une encre tressée en hommage aux quatre personnes décédées pendant le temps du chantier et enfonce la cheville traditionnelle.

Chacun y va alors de son discours, et l'on retiendra l'émotion du président Alain Moreau qui dit avoir « réalisé un rêve fou » et promet une suite à l'aventure du gabarot, baptisé le Cinquième vent. Un joli vent de fierté tombe gentiment sur les Chalonnais, qui restent les quais pour poursuivre la fête en chansons avec Hélène et Jean-François et Jacques Bertin.

 

Tag(s) : #Festivité & évènements, #Histoire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :