Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saint-Sigismond — Quatre candidats se présentent aux électeurs les 11 et 18 juin. Ils exigent un débat honnête, objectif, clair et construit » pour résoudre le conflit qui les oppose au maire.

Le débat

Le feuilleton continue à Saint-Sigismond où un conflit oppose le maire, Jean Sotty, à certains de ses administrés. L’édile souhaite rejoindre la commune de Loire - Auxence (Le Louroux-Béconnais - La Cornuaille Villemoisan), alors que les opposants, s’appuyant sur un vote de la population, s’accrochent à l’idée de rejoindre Ingrandes - Le Fresne - sur Loire. Le 30 mars dernier, lors d’une séance de conseil municipal particulièrement houleuse, le bras de fer avait abouti sur la démission de quatre conseillers municipaux qui refusaient de voir l’adhésion à la commune de Loire - Auxence à l’ordre du jour. Le conseil incomplet avait voté en faveur de cette adhésion. Une décision que la préfecture n’a toujours pas avalisée. Elle a même ordonné de nouvelles élections qui se tiendront les 11 et 18 juin. Thierry Lore, 52 ans, exploitant agricole, Jean-Pierre Frémy, 44 ans chauffeur livreur, Pierre Léger, 36 ans, commercial, et Moïse Beucher 39 ans, enseignant, briguent à nouveau les suffrages des électeurs de la commune.
 

« Les décisions ne doivent plus être cachées »

Dans leur profession de foi, les candidats dénoncent un conseil fermé, incapable d’écouter ce que les électeurs avaient signifié lors des dernières élections. Ces quatre candidats (Moïse Beucher était des
conseillers démissionnaires) avaient recueilli 65 % des suffrages exprimés. « Nous pensions étudier les deux options sereinement. Cela n’a jamais été ni abordé, ni travaillé », regrettent-ils. L’ordre du jour de la séance du 30 mars avait mis le feu aux poudres. Trop de questions restaient en suspens. Elles le sont, a priori, encore à ce jour. Le principal reproche que font les opposants à la décision de Jean Sotty, est de ne pas respecter « le bassin de vie » naturel qui lierait Saint-Sigismond à Ingrandes - Le Fresne - sur Loire. « Pourquoi payer des impôts à Val d’Erdre - Auxence alors que nous vivons majoritairement sur Ingrandes - Le Fresne - sur Loire ? Pourquoi avoir payé pour une place de crèche au Louroux-Béconnais pendant des années sans que jamais personne n’y mette son enfant ? Quel avenir pour les écoles de nos enfants ? Le collège ? Qui nous représentera lors des élections de 2020, sachant qu’une liste pourra se constituer sans habitant de Saint-Sigismond ? Les décisions ne doivent plus être cachées. » Ils attendent un vote clair et massif de la population. Un message fort pour le respect du bassin de vie et une cohérence géographique future. Car, selon eux, ensuite, il sera trop tard pour revenir en arrière. « Notre commune vit un moment historique, prenons la mesure de ce vote, décidons de notre avenir », concluent-ils.

Tag(s) : #Democratie locale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :