Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Courrier de l'Ouest. A Saint-Sigismond, entre le maire et ses administrés : la fracture Saint-Sigismond - 13/05/2016

Complément à l'article paru dans la Gazette de la Frontière #19 de mai, sous la plume de Noël Massart, sur le même sujet.

La petite bourgade de 364 âmes, vit des heures difficiles. Dans le cadre de la mise en place des communes nouvelles, elle doit choisir entre deux territoires. Avant le 30 juin

À Saint-Sigismond, depuis quelques jours, les esprits s’échauffent autour d’une seule question, liée à la mise en place des communes nouvelles. Faut-il rejoindre le secteur du Louroux-Béconnais ou aller voir ailleurs ? Jeudi soir, on en a parlé, et pas qu’un peu, à l’occasion d’une réunion publique.

Le Louroux-Béconnais ou Ingrandes-Le Fresne ?

Pour le maire, Jean Sotty, 73 ans, ainsi qu’une partie du conseil municipal, c’est clair. C’est derniers penchent résolument vers Le Louroux. Problème : la population, elle, dans sa grande majorité, regarde vers… ailleurs. Le bassin de vie d’Ingrandes-Le Fresne (communes déjà associées), en l’occurrence.

Ingrandes-Le Fresne : "on y trouve tout"

À deux pas, elle y "trouve tout". Commerces, écoles, collège, maison de retraite, gare SNCF, transports en commun. Sans compter la Nationale 23. Le maire le reconnaît, d’ailleurs. Ce qui ne l’empêche pas de militer pour rejoindre Le Louroux-Béconnais. Une commune plus éloignée.

Population "prise en otage"

Reste que, jeudi soir, la population s’est mobilisée. Une centaine de personnes étaient présentes, et remontées, pour l’occasion. Elles se disent "prises en otage", à quelques semaines d’une "décision capitale pour l’avenir de la commune", puisqu’elle doit être prise avant le 30 juin.

Référendum réclamé

Un référendum, pour clarifier tout cela ? Les administrés le réclament. Le maire, lui, s’y oppose. "Et si votre conseil le réclame, les choses peuvent-elles changer ?", demande-t-on. Réponse de Jean Sotty : "Si le conseil le demande, pourquoi pas." Mais si le résultat est en faveur d’Ingrandes-Le Fresne, le maire prévient : "Cela se fera sans moi."

Tag(s) : #Commune Nouvelle